Dans les montagnes du Balé

Le Parc National des Montagnes du Balé est une zone de plateaux de haute altitude cassée par de nombreux bouchons spectaculaires, de pics volcaniques et de beaux lacs alpins, torrents de montagne qui descendent dans des gorges rocheuses profondes vers les plaines. Avec les différents altitudes, vous ferez l’expérience des changements dans la végétation, de forêts de genévriers aux landes de bruyères et prairies alpines, qui à divers moments de l’année présentent une abondance de fleurs sauvages.

Le Parc National des Montagnes du Balé est la plus grande superficie de l’habitat afro-alpin dans l’ensemble du continent. Il offre des possibilités incroyables aux visiteurs pour des balades ou trekkings inégalés en montagne, des randonnées à cheval avec la chance de voir un grand nombre de mammifères endémiques en Ethiopie, en particulier le Nyala des montagnes et le renard du Simien et des oiseaux comme le Corbeau à gros bec, Wattled Ibis, Oies au ailes bleues ainsi que le Rale de Rouget.
Les montagnes du Balé, vastes terres agricoles environnantes situées à 2500 m au dessus du niveau de la mer est un parc national divisé en deux grandes parties par le spectaculaire escarpement Harenna  qui s’étend d’est en ouest. Au Nord de cet escarpement il dispose d’une zone de plateau de haute altitude à 4000 m. Le plateau est constitué d’anciennes roches volcaniques  (basaltes, trachytes, agglomérats et tufs) disséquées par de nombreuses rivières et de ruisseaux qui ont creusé des gorges profondes au cours des siècles dans certains endroits, ce qui a créé des chutes d’eau pittoresques. Du plateau on peut découvrir plusieurs massifs montagneux de sommets arrondis et escarpées comme Tullu Deemtu la deuxième plus haute montagne en Ethiopie à 4377 m au dessus du niveau de la mer après le Ras Dashen qui se trouve dans le parc national des montagnes du Simien dans le nord le sommet le plus élevé avec 4543 m d’altitude. Une grande partie de la zone des pics centraux est couvert par un plafonnement des flux plus récentes de lave, encore principalement sans végétation et la formation d’ondulations et des piliers rocheux spectaculaires. Beaucoup de dépressions peu profondes sur le plateau sont remplis d’eau pendant la saison humide formant de petits lacs qui reflètent le paysage environnant. Les grands lacs du Balé sont Garba Guracha « eau noire », Hora Bachay et Hala Weoz et sont  remplis d’eau toute l’année offrant un habitat pour les oiseaux d’eau, en particulier pour la migration des canards venant d’Europe pendant l’hiver boréal.

  • Ornithologie en Ethiopie

    Ornithologie en Ethiopie

    16 jours/15 nuits
    ATE 700

    En savoir plus

  • Grand Tour d’Ethiopie

    Grand Tour d’Ethiopie

    29 jours / 28 nuits
    ATE 204

    En savoir plus